Photo by Luke Pamer on Unsplash

Quand Akif a rencontré Jésus

Akif* était alors âgé de 15 ans. Il était trop vieux pour lire des livres d’enfants avec des images. Mais il était étrangement attiré par l’un d’eux. Il s’agissait d’une Bible. Ses parents la lui auraient confisquée s’ils l’avaient trouvée, c’est pourquoi il la lisait en secret. Il ne comprenait pas grand-chose. Mais il n’arrêtait pas d’y penser.

Au mauvais endroit au bon moment

Peu de temps après, l’un de ses amis musulmans l’a invité à un événement offrant la possibilité de mieux connaître les prophètes. Mais dès qu’ils ont franchi la porte de l’endroit, ils ont compris qu’il y avait eu un terrible malentendu. Ils avaient cru se rendre à une mosquée pour assister à un événement organisé par des musulmans. Ce n’était pas une mosquée mais un appartement. Et les gens qui s’y trouvaient rassemblés n’étaient pas des musulmans mais des chrétiens ! Akif était atterré. Comment une telle chose avait-elle pu se produire ? Il n’avait jamais rencontré de chrétiens auparavant et voilà qu’un grand nombre d’entre eux remplissaient la pièce où il se trouvait. Qu’allaient-ils faire de lui ? Allaient-ils le tuer ?

Les deux adolescents firent du mieux qu’ils pouvaient durant la réunion, complètement abasourdis et ne sachant pas trop comment réagir. Lorsque le panier à offrande circula, l’ami d’Akif, croyant sans doute qu’on le soudoyait pour qu’il se fasse chrétien, mit la main dans le panier pour y prendre de l’argent. Le pire était à venir. Les deux jeunes hommes se virent impliqués malgré eux dans l’appel à la repentance à la fin de la rencontre. C’était un véritable cauchemar ! « Ô Dieu, pardonne-moi » pria alors Akif, désespéré. « Ils sont en train de faire de moi un chrétien. »

Des gens dans la pièce se levèrent pour aller les féliciter. Au milieu de toute cette confusion, Akif fut invité à assister à un cours Alpha pour en savoir davantage sur les fondements de la foi chrétienne. À ce jour, il ne sait pas pourquoi il a accepté l’invitation. Quelque chose à propos de ces gens l’attirait. La chaleur de leur accueil, un sentiment de sécurité qu’il n’avait jamais goûté auparavant.

Photo by Isak Gundrosen on Unsplash

On ne peut le réduire au silence

Au cours de ces 12 semaines de cours Alpha, Akif est véritablement devenu un chrétien et la transformation était sans équivoque. Personne ne lui a dit qu’il fallait évangéliser. Mais la grâce de Dieu constituait pour lui une nouvelle si extraordinaire qu’il ne pouvait tout simplement pas la garder pour lui. Avant longtemps, tous ses amis et professeurs en ont été informés et ils n’étaient pas très contents. Encore et encore, ils lui ont commandé d’arrêter. Mais il ne se laissait pas décourager.

À la même époque, un groupe islamiste extrémiste a commencé à se former dans la ville. Les jeunes membres de ce groupe l’ont battu et ont menacé de le tuer. Ils ont dit à tout le monde qu’il était un blasphémateur. Ses amis refusaient de lui serrer la main désormais. Après une année, ses parents ont été informés de la chose et leur réaction a été encore plus difficile à supporter. Sa mère a menacé de le tuer, mais lorsqu’elle a découvert qu’il était prêt à mourir plutôt que de renier le Christ, elle l’a alors menacé de s’enlever la vie. Son père était complètement brisé, le suppliant de ne pas amener une telle honte sur la famille. Chaque semaine, des membres de sa famille venaient lui parler pour le convaincre d’abandonner la foi chrétienne.

Photo by Emre Gencer on Unsplash

Grandir en Christ

La persécution fit rage pendant deux ans.

À l’âge de 17 ans, Akif entreprit des études universitaires et à sa grande surprise, la persécution prit soudainement fin. Au cours des quatre années qui ont suivi, Dieu a enseigné à Akif plusieurs leçons spirituelles. Il a été étonné de trouver des croyants parmi les étudiants de son campus. Il s’est joint à un groupe IFES et il a découvert l’importance de la vie de disciple et de la responsabilité. Ce fut une saison caractérisée par le confort, la paix et la croissance personnelle.

Akif travaille maintenant au sein du mouvement national et il est toujours aussi passionné d’amener les autres à découvrir qui est Jésus. Il y a quelques années, Akif a compris que Dieu l’appelait à déménager dans une autre ville du pays avec sa famille. Dans cette ville, il n’y avait aucune Église, aucun étudiant chrétien et peut-être quatre ou cinq autres croyants seulement. Akif dirige maintenant une entreprise dans la ville et par ce moyen, il a eu de nombreuses opportunités de rencontrer quelques-uns des 5 000 étudiants qui s’y trouvent. 15–20 d’entre eux ont commencé à fréquenter une étude biblique. Plusieurs cherchent à connaître Dieu. Mais pour les étudiants qui choisissent de devenir chrétien, la vie dans ce pays ne sera pas facile. Cela peut signifier la mort et certainement la persécution et l’opposition.

De grandes prières

Comme si le travail n’était pas assez difficile, le mouvement a commencé à réfléchir à la possibilité de lancer un travail pionnier dans un pays voisin qui est encore plus fermé à l’Évangile. Bien que cela paraisse impossible du point de vue humain, merci de prier pour eux afin qu’ils prient avec fidélité pour que des choses étonnantes se produisent. Priez pour qu’il y ait plusieurs autres histoires remarquables comme celle d’Akif. Et priez que Dieu ouvre les portes afin qu’un ministère parmi les étudiants soit établi dans ces deux pays fermés.

* Le nom a été changé.

Toutes les publications de Conexión