J’AI DIT OUI

Atteindre celles et ceux qui n’ont pas encore été atteints sur les camp des États-Unis

700 étudiants et 300 membres du personnel se sont réunis à Anaheim, en Californie, pour le congrès Ambition d’InterVarsity/USA qui a eu lieu au mois de janvier dernier. Ambition est une rencontre où le mandat d’atteindre tous les recoins des campus est puissamment proclamé, et où les étudiants sont encouragés à penser au-delà des stratégies, des limites et des objectifs existants.

Poursuivez votre lecture pour découvrir comment les étudiants d’Ambition disent « oui » à ce mandat.

Oui à la prière

« Va prier à l’université de Moorpark. » Cela paraissait un peu étrange. Il ne faisait même pas ses études à l’université de Moorpark. Mais il y a trois ans, lors du congrès Ambition, Nathan a senti que Dieu lui mettait cette idée à cœur, alors il a dit oui. Le premier mardi de la rentrée, il a commencé à prier autour de l’université de Moorpark et il est fortuitement tombé sur un ancien ami de lycée.

« — Salut Nathan, qu’est-ce que tu fais là ?

– Eh ben, je prie, en fait.

– Pourquoi tu pries ?

– Je fais partie d’un ministère chrétien… et on prie…

– Alors… il va y avoir une étude biblique sur le campus ?

– Si c’était le cas, tu viendrais ?

– Ben, ouais… »

– S’il y avait une étude biblique demain, tu viendrais ?!

– Ouais…

– À 16h30, tu peux ?? »

Et alors qu’il poursuivait sa promenade de prière, Nathan a rencontré trois autres personnes avec qui il a eu des conversations similaires. Et le lendemain à 16h30, cinq étudiants étaient présents à l’étude biblique.

Trois ans plus tard, après des encouragements et des découragements le long du chemin, le ministère étudiant à l’université de Moorpark continue à se développer et à atteindre tous les recoins du campus. Cheyenne, leader étudiante, réfléchit à l’œuvre que Dieu a faite en elle :

« Chaque fois que je croisais des étudiants, mon cœur était rempli de compassion pour eux. À mesure que mon cœur s’imprégnait de la bonté de Dieu, j’ai eu de plus en plus envie de partager cette bonté avec ceux qui y aspirent tellement. Mon désir n’est pas seulement que les étudiants le rencontrent, mais qu’ils le connaissent vraiment. »

Oui à une invitation

Angel ne s’intéressait pas à Jésus. Sa vie dans une famille d’accueil n’avait pas été des plus faciles : maltraitance, peur, souffrance. Lorsqu’elle a terminé le lycée à 17 ans, elle a dû quitter sa famille d’accueil, sans avoir nulle part où aller. Mais son amie lui a parlé d’une maison communautaire chrétienne. La propriétaire l’invitait chaque semaine à se rendre à une étude biblique d’InterVarsity. Réticente, Angel a fini par accepter, et ce soir-là, tout a changé. Angel a entendu le message de l’Évangile et elle a donné sa vie à Jésus. À Ambition 2018, Angel a expliqué comment aujourd’hui, en tant qu’étudiante au Honolulu Community College, elle souhaite atteindre celles et ceux qui souffrent, dans tous les recoins du campus :

« Je suis témoin de ma propre transformation et je voudrais pouvoir être témoin de celle des autres. C’est pourquoi j’ai dit oui à Jésus pour témoigner dans mon établissement universitaire. Je vois des personnes autour de moi qui sont comme je l’étais, des personnes dont la vie doit encore être touchée par l’amour de Dieu, qui doivent encore retrouver leur chemin jusqu’au Père. Je veux me lier d’amitié avec celles et ceux qui recherchent l’amour de Dieu même s’ils ne le savent pas encore. »

Angel a commencé à prendre des risques pour partager sa foi avec ceux qui l’entourent.

« Un jour, en cours de maths, j’ai fait connaissance avec une fille et Dieu m’a donné l’opportunité d’avoir une conversation spirituelle, en plein cours de maths ! Et je l’ai saisie ! Nous avons fini par devenir amies, et nous avons même étudié la Bible ensemble. La prise de risque en valait la peine ! Au cours de ce semestre, je prévois de commencer un petit groupe où n’importe qui pourra plonger dans l’amour de Dieu, et de laisser Dieu utiliser ma vie transformée pour transformer les communautés. »

Oui à la communauté sourde

Jess, étudiante à l’université d’Houston, est montée sur l’estrade d’Ambition 2018. Elle s’est présentée, mais il n’y a eu aucune réaction. L’assistance la regardait sans rien dire, car les gens ne comprenaient pas un seul mot. Jess parlait la langue des signes. Ce fut un puissant rappel de la barrière linguistique qui existe entre la communauté sourde et le reste du monde, et que l’on oublie souvent.

Jess s’est spécialisée en interprétariat en langue des signes américaine et elle a à cœur d’atteindre la communauté sourde dans tous les recoins de son campus. « Ils grandissent dans un monde qui les considère comme inférieurs. C’est le manque d’intégration sur mon campus qui m’a incitée à créer un petit groupe pour la communauté sourde, où la langue des signes serait le seul moyen de communication. Lorsque je me suis sentie appelée à implanter ce petit groupe, j’ai dit oui, sans être sûre que cela fonctionnerait. »

Au semestre dernier, Jess a trouvé un partenaire de ministère et un ami en Sidney, un étudiant sourd de son université. Ils ont commencé à se réunir régulièrement, pour étudier des versets de la Bible, prendre le temps de se poser des questions et de réfléchir, et d’apprendre ensemble à exprimer clairement la vérité.

« Dieu savait ce dont j’avais besoin, et il m’a apporté la bonne personne au bon moment, pour m’aider, me motiver et me préparer pour le moment où d’autres personnes rejoindraient le groupe. »

Le défi qu’elle a lancé aux étudiants qui l’écoutaient a trouvé écho : « Comment pourriez-vous continuer à dire oui à Dieu ? »

Oui à rêver en grand

Chasen, Katie et Julie étudient à l’université de l’Utah et rêvent d’atteindre les recoins non atteints de leur campus pour Jésus. 80 % des étudiants de cette université sont mormons et la majorité des autres sont athées. Autrement dit, c’est un terrain difficile.

Toucher les athées

Chasen, qui s’est spécialisé en philosophie, et qui est le seul chrétien de ce cours, a entrepris d’aller au contact de ses compagnons de cours athées et agnostiques. Il a récemment organisé un débat avec un athée, auquel 400 personnes ont assisté, et il a également eu des occasions d’ouvrir la Bible avec certains de ses amis. « Je réalise de plus en plus à quel point Dieu aime les athées, explique-t-il. Je débattais avec un athée, et il m’a dit : « Pourquoi tu me parles encore de ça ?» Alors je l’ai regardé et je lui ai répondu : « Parce que je t’aime ! » « Pourquoi tu m’aimes ? » « Parce que Dieu t’aime ! »

Atteindre les étudiants autochtones

Julie a à cœur d’atteindre les étudiants amérindiens sur son campus. Pendant des mois, elle a prié pour ses amis, rêvant d’étudier la Bible avec eux, mais ils n’étaient pas intéressés. Étonnamment, au bout de deux ans, une étudiante amérindienne est venue la voir et lui a dit : « Je sais que tu es chrétienne. Je veux lire la Bible, tu voudrais bien le faire avec moi ? » Julie était stupéfaite :

« Elle a amené six étudiants à l’étude biblique ; elle a apporté à manger ; elle a même fixé la date et l’heure. Je n’ai eu qu’à apporter ma Bible ! »

Atteindre les mormons

Ayant grandi dans l’État de l’Utah, Katie a côtoyé des mormons toute sa vie. Son rêve est d’atteindre les mormons sur son campus avec la bonne nouvelle de Jésus. Comme Julie, Katie a constaté que les occasions de partager l’Évangile avec des mormons étaient rares. Ils ne voulaient pas savoir. Mais au bout d’un certain temps, à sa grande surprise, Dieu a ouvert la porte pour qu’elle rencontre des missionnaires mormons, qui voulaient se réunir pour discuter. Elle a également rencontré des étudiants de première année qui avaient eux aussi à cœur d’atteindre les mormons. Katie et ses amis chrétiens continuent à prier que Dieu œuvre puissamment parmi les mormons sur leur campus. Dans cet environnement difficile, Dieu touche le cœur des étudiants en les incitant à dire oui à la mission, oui à chercher à atteindre les autres.

Atteindre tout le monde

L’équipière Erin a encouragé ces étudiants à rêver en grand. « Regardons ce campus sous l’angle de ce que Dieu peut faire. » Elle cite Actes 4.13 :

« Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, car ils savaient que c’étaient des hommes du peuple sans instruction et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus. »

« Je me suis aperçue que c’est tout que je recherche, a-t-elle dit. Je ne cherche pas des personnes qui ont fait des années d’études, ou qui ont les diplômes les plus élevés, ou qui ont mémorisé toute la Bible… mais des personnes qui ont été avec Jésus. Inutile de faire partie d’une élite. Tout le monde peut être partie prenante. »

Les recoins non atteints

Qui chercheront-ils à atteindre ensuite ? Où y a-t-il encore des recoins non-atteints sur les campus ? 700 étudiants sont repartis d’Ambition 2018 enhardis et disposés à s’approprier la vision de Paul : « d’annoncer l’Évangile là où Christ n’avait pas été annoncé », Romains 15.20. Prions ensemble que beaucoup disent oui à Jésus, tout comme ces étudiants qui s’efforcent de le faire connaître sur leur campus au cours de l’année.

All Conexión posts