by Macau Agency on Unsplash

Fragilité, peur et foi

Réactions de l’Asie de l’Est à la pandémie du coronavirus

Jonathan, 23 ans, étudiant de Singapour en droit international à Londres, s’est vu attaqué de manière injustifiée ce mois-ci. « On ne veut pas de ton coronavirus dans notre pays », ont-ils crié.

Au cours d’une pandémie, le virus n’est pas le seul à se répandre : la peur aussi.

L’impact sur les vies, les plans et les cœurs

Depuis Wuhan, en Chine, le COVID-19 s’est rapidement propagé dans les nations de l’Est de l’Asie et a maintenant atteint chaque recoin de la planète. Dans de nombreux pays, les écoles et les universités sont fermées et les employés travaillent à domicile.

Dans la sphère du ministère étudiant, formations, camps et événements ont déjà été différés ou annulés, ou semblent compromis. L’un d’entre eux, particulièrement cher à mon cœur, est le Congrès régional pour l’Asie de l’Est tous les trois ans. Il doit avoir lieu en Thaïlande en juillet. Nous attentions la participation de plus de 600 étudiants. Annuler un événement si stratégique serait une perte considérable.

Les gens sont paralysés par la peur. Nous sommes confrontés à notre fragilité et à notre vulnérabilité par un virus microscopique, mais potentiellement mortel.

Oui, nous faisons face à une redoutable épreuve. Mais comment devrions-nous réagir en tant que chrétiens ?

Rechercher le Seigneur

Plutôt que de céder à la panique, les chrétiens peuvent réagir autrement. Dans la Bible, face aux épreuves, les leaders pieux ont réagi d’une seule manière : en venant au Seigneur dans la prière et la confession. Nous devons affronter notre souffrance, et rechercher le Seigneur.

Le roi Salomon a prié pour les Israélites (puis de façon similaire pour les nations) :

« Admettons que la famine, la peste … soient dans le pays … qu’il y ait des fléaux ou des maladies quelconques. Si qui que ce soit, si tout ton peuple, Israël, fait alors entendre des prières et des supplications parce qu’il reconnaît sa blessure et sa douleur, et s’il tend les mains vers cette maison, écoute-le du haut du ciel, de l’endroit où tu résides… »

2 Chroniques 6.28-30, Segond 21

Nous aussi, nous devons donc prier, avec la certitude qu’il entend. En Asie de l’Est, nous utilisons notre temps de midi pour partager des sujets de prière et passer du temps à prier pour les gens et la situation. À travers cette épidémie, nous apprenons à nous soumettre humblement à la souveraineté de notre Seigneur.

Aimer le plus petit

Une autre responsabilité chrétienne durant cette épreuve est de faire preuve de compassion envers les marginalisés. Quand la souffrance apparaît, les moins privilégiés sont toujours les premiers à en pâtir. L’épidémie du coronavirus le prouve encore. En Corée du Sud, les œuvres caritatives qui servent des repas gratuitement ont fermé leurs centres et leurs programmes, augmentant les difficultés de ceux qui ont faim pour trouver leur nourriture. Mais les chrétiens cherchent des moyens pour livrer de la nourriture aux aînés et aux pauvres. Dans des contextes où beaucoup peinent pour acheter des masques, les chrétiens s’encouragent mutuellement à en donner à d’autres qui pourraient en avoir plus besoin.

Continuer grâce à la créativité

Les étudiants chrétiens et les équipiers des mouvements de l’IFES font preuve de créativité pour se rapprocher les uns des autres dans ces moments difficiles. Ils utilisent les réseaux sociaux comme moyen pour prier ensemble et continuer les études bibliques. L’évangélisation et la formation de disciples se poursuivent à travers des plateformes en ligne. Pour ces étudiants dont les cultes à l’église ont été annulés, le dimanche est maintenant l’occasion de rester à la maison et de témoigner à leurs familles en se connectant à un culte en ligne.

La prière de Jongho

Nous sommes humains, limités par notre faiblesse et notre culture. Nous devons prendre des précautions et faire ce qui est en notre pouvoir pour nous protéger des dangers potentiels. Cependant, nous sommes appelés à être fidèles, même durant une pandémie. Cela requiert de la foi, de l’amour et de la créativité. Ma prière est qu’à travers cette redoutable épreuve, nous soyons trouvés plus purs devant le Seigneur, plus ancrés dans l’amour et la foi, et plus fidèles dans notre gestion de la création de Dieu.


Coronavirus

Find out more
Toutes les publications de Conexión