L’importance du ministère étudiant pionnier

Avec un emploi du temps très chargé, José* est un étudiant en médecine dans la ville multiculturelle mexicaine de San Cristobal. Il aime Jésus et désire partager la bonne nouvelle avec ses amis. Mais c’est difficile. En plus d’une lourde charge de travail à l’université, José a un emploi à temps partiel pour financer ses études, Il est entouré par une grande variété d’idéologies et de pratiques religieuses qui mettent sa foi à l’épreuve. Et José n’a pas beaucoup de soutien car il n’existe pas encore de ministère de l’IFES dans la région.

Au cours des deux dernières années, le projet de l’IFES Défricher de nouveaux territoires a soutenu un travail de pionnier dans cette région. Daniel, l’équipier de COMPA Mexique, a visité la région à plusieurs reprises lors de voyages du ministère pionnier et se prépare maintenant à y déménager avec sa famille. Rencontrer des étudiants comme José l’a aidé à voir le besoin d’avoir un ministère étudiant en place :

« Les nouvelles générations ont besoin d’être formées – il y en a qui ont accepté l’Évangile il y a des années mais qui n’ont jamais reçu de suivi ou de formation. Pour se mettre au service de l’université et avoir un impact sur la société, des étudiants comme José ont besoin d’être enracinés profondément dans la foi et soutenus par le corps du Christ. »

Prions ensemble pour l’œuvre de Dieu à San Cristobal :

  • Priez pour les besoins logistiques et financiers de Daniel et de sa famille alors qu’ils se préparent à déménager à San Cristobal pour aider à l’établissement d’un ministère étudiant.
  • Remerciez Dieu pour la soif de José de connaître davantage Dieu et de témoigner de Lui auprès de ses amis. Priez pour que Dieu donne de la sagesse à José pour gérer son temps et qu’il puisse développer de solides fondations spirituelles cette année.
  • L’IFES soutient actuellement le lancement de 51 nouveaux groupes d’étudiants au Mexique. Priez pour que tous ces nouveaux groupes s’établissent et grandissent.

*Le nom a été changé

Miracles pour des acteurs étudiants au Brésil

La première fois que j’ai pensé à jouer dans Marc : l’Expérience, j’ai su que ce serait un défi très intéressant. Mais je n’aurais jamais imaginé que cela deviendrait une des expériences les plus incroyables de ma vie.

Immergé dans la vie de Jésus

Lors du premier jour de notre formation au leadership étudiant de ABUB Brésil, nous avons regardé Marc : l’Expérience, une pièce de théâtre qui présente l’Évangile de Marc en 90 minutes. Ce sont des étudiants de différentes régions qui ont joué dans cette pièce. C’était formidable de découvrir comment Marc : l’Expérience donne la sensation d’être immergé dans la vie de Jésus.

Après deux semaines intensives d’études bibliques, d’enseignement et d’ateliers sur « Le chemin de la croix », basé sur l’Évangile de Marc, les responsables étudiants se sont séparés. La plupart des étudiants sont allés servir dans des églises locales ou des ONG. Mais j’étais l’une des 15 étudiants qui ont rejoint le groupe Marc : l’Expérience.

Des miracles tout près de nous

Après trois répétitions, nous avons eu la première représentation. Ce fut toute une expérience ! 90 minutes avant le début, l’une des actrices est tombée malade. Nous ne pouvions rien faire – sauf faire confiance ! Nous avons commencé à prier et à louer, sachant que Dieu fait toutes choses bonnes à Sa manière.

15 minutes avant le début de la pièce, l’actrice qui était malade s’est mise debout, a prié avec nous et a été guérie ! Cela nous a permis de commencer la représentation, tout en faisant confiance que Dieu parlerait à travers nous. Malgré quelques erreurs, nous avons vu Dieu agir dans cette salle et à la fin, beaucoup de gens désiraient en savoir plus.

Ce fut un magnifique rappel pour nous de savoir que Jésus apaise les tempêtes dans nos cœurs et fait des miracles.

Nous pensions que ça ne pouvait pas être mieux… Mais nous allions encore être surpris !

ABUB Brazil

Un miracle encore plus merveilleux

Lors de la deuxième représentation, la salle était pleine – les gens avaient rempli les couloirs et certains ont dû rester debout. À la fin de la représentation, nous avons remarqué qu’un étudiant était en train de donner sa vie à Christ, déclarant les mêmes choses que nous venions de prier. Nous avons appris que ses amis priaient pour lui et partageaient l’Évangile avec lui depuis longtemps. Il avait traversé des moments très difficiles, mais à travers la pièce de théâtre, Dieu s’est révélé comme son Seigneur et Sauveur. Nous étions tellement reconnaissants à Dieu !

Toute cette expérience vécue autour de la pièce de théâtre nous a donné une vision renouvelée, profonde et personnelle de Jésus. Cela a renouvelé notre foi et nous a permis de comprendre encore plus de choses.

Tous les étudiants de la récente formation au leadership étudiant de ABUB Brésil ont été encouragés à organiser des représentations de Marc : l’Expérience sur leurs campus cette année.


Stephanie sort de sa bulle.

Qu’est-ce qui avait mené ces filles à vivre dans des foyers ? A quoi ressemblait leur vie ? Stephanie écouta leurs tristes histoires. Des filles si jeunes, avec un bagage déjà si lourd, se disait-elle.

C’était la troisième semaine de la formation au leadership étudiant de l’ABUB Brésil. Après deux semaines intensives d’étude biblique, d’enseignement et d’ateliers, les 48 étudiants s’étaient répartis à travers la ville pour servir des ONG locales, des églises et des missions. Pourquoi ? Pour apprendre que diriger, c’est servir.

Stephanie, diplômée, aidait une ONG qui travaille avec des adolescentes issues de milieux difficiles. Cette semaine de jardinage, de peinture et de discussion avec ces jeunes la marqua profondément. Des passages familiers de la Bible la frappèrent d’une nouvelle manière : l’appel à pleurer avec ceux qui pleurent, et la promesse de la nouvelle création.

Elle réfléchit :

Sortir de ma bulle et m’impliquer dans d’autres réalités m’a fait réfléchir sur le rôle du christianisme face aux injustices et aux inégalités sociales.


Pourriez-vous prier pour ces étudiants et diplômés de l’ABUB cette semaine ?

  • Priez que la formation au leadership des étudiants et leurs expériences de service façonnent la manière dont ils vivent leur foi sur le campus cette année. Priez qu’ils trouvent des moyens de faire preuve de compassion envers ceux qui souffrent et d’élever leur voix contre l’injustice.
  • Priez que ces leaders étudiants servent leurs groupes étudiants avec fidélité cette année. Priez qu’ils aient du courage et de la créativité dans l’évangélisation. Priez qu’à travers eux, le mouvement continue de s’étendre.

Une ville où la violence règne, pourrait-elle être transformée par l'Évangile ?

C’était une décision énorme à prendre et Cecy avait l’esprit plein de questions. Comment serait-ce de vivre là-bas ? Quel est le contexte universitaire ? Avec quoi les élèves ont-ils du mal ? Comment sont les églises ? Dieu m’appelle-t-il ici ?

Cecy a effectué son premier voyage d’exploration à La Paz, une petite ville du Mexique, en novembre de l’année dernière. « La Paz » signifie « paix ». Mais c’est loin d’être pacifique. C’est un endroit dangereux, avec un taux élevé de crimes, de violence et d’homicides. COMPA, le mouvement de l’IFES au Mexique, n’a aucun ministère étudiant là-bas. Alors Cecy est allée en priant que Dieu ouvre la voie – et Il l’a fait !

À la découverte de La Paz

La Paz compte au moins 18 universités, certaines publiques, d’autres privées. Cecy a eu l’occasion de rencontrer plusieurs étudiants et de connaître leur contexte. Quels sont les défis auxquels ils sont confrontés en tant qu’étudiants chrétiens ? Ils ont notamment mentionné le rejet auquel ils sont confrontés, étant étiquetés comme homophobes en raison des impressions négatives que les gens ont de l’Église.

Une autre étudiante, Sara, a expliqué combien il est difficile d’être seule en mission. Elle était très heureuse d’apprendre que Cecy viendrait la soutenir et l’équiper pour partager l’Évangile avec ses amis.

Cecy a été encouragée de constater que les églises locales étaient intéressées d’entendre parler de la vision de COMPA et étaient positives quant à la collaboration.

Cecy prévoit de s’y installer en mai pour commencer le travail pionnier. Elle prie maintenant que Dieu pourvoit une équipe pour travailler ensemble, un foyer convenable pour le ministère et les finances nécessaires.


L’IFES soutient actuellement le lancement de 51 nouveaux groupes au Mexique à travers le projet Défricher de nouveaux territoires. Découvrez-en plus sur ce projet et lisez plus d’histoires de travaux pionniers dans le monde.

Donnez aujourd’hui pour soutenir les initiatives pionnières de l’IFES sur les campus non atteints en Amérique latine et à travers le monde.

JE SOUHAITE DONNER À

Se connecter à votre compte de donateur
$

Aisha retrouve ses racines

L’histoire d’amour entre Cecilia et Franco a commencé lorsqu’ils étaient étudiants universitaires au Chili. Les deux étaient leaders étudiants au sein du GBUCh, le mouvement local de l’IFES où Cecilia venait récemment de connaître le Christ. Avant que Franco obtienne son diplôme, ses parents ont émigré avec lui aux États-Unis pour y entamer une nouvelle vie et les deux étudiants suivirent alors des chemins différents. Toutefois, leurs voies se sont croisées à nouveau quelques années plus tard. Ils se sont mariés et Cecilia a émigré à son tour aux États-Unis où ils ont eu une fille, nommée Aisha.

En grandissant sur le sol américain, Aisha était consciente des luttes auxquelles étaient confrontées les familles immigrantes – dont la barrière de la langue, la solitude et les différences culturelles. C’était là un réel défi à surmonter.

Mais aujourd’hui, Aisha est reconnaissante pour son passé d’immigrante. Récemment diplômée, elle se prépare actuellement à retourner au Chili pour quelques années en vue d’y servir au sein du mouvement de l’IFES là-bas. Aisha souhaite aider tout particulièrement le GBUCh à atteindre les nombreux étudiants immigrants récemment arrivés au Chili depuis le Venezuela, Haïti et d’autres pays limitrophes. Elle va travailler dans cinq villes différentes comptant parmi les plus pauvres du Chili et elle sera la seule équipière du GBUCh présente dans trois de ces villes.

Accepterez-vous de prier pour elle ?

  • Remerciez Dieu pour la manière dont il a préparé Aisha pour assumer un tel rôle et pour sa volonté d’aller là-bas. Priez pour les derniers préparatifs, pour la collecte de fonds en vue de son soutien et pour son déménagement au Chili prévu pour février 2020.
  • Priez qu’Aisha soit rendue capable d’aider les étudiants du GBUCh à atteindre les étudiants d’arrière-plans si variés. Priez que beaucoup viennent à la foi en 2020.
  • Les manifestations sont constantes au Chili et elles sont parfois violentes. Priez que la paix soit rétablie.

Aisha servira au sein du GBUCh du Chili grâce au programme InterVarsity Link.

Merci de prier avec nous !

Comment le programme de renforcement de la gouvernance de l’IFES fait une différence

Nico a rencontré Jésus grâce à Toto alors qu’ils étaient des collègues, puis les deux sont devenus des amis. Un peu plus tard, Toto a quitté son emploi et il a accepté de servir en tant que Secrétaire général du CBUU, le mouvement de l’IFES en Uruguay. Nico était encore jeune chrétien, mais il avait une certaine expérience en gestion et en administration, c’est pourquoi il s’est proposé en tant que bénévole pour siéger dans le conseil d’administration du CBUU.

Il savait que les choses pouvaient être un peu délicates désormais. Son ami était maintenant devenu son employé. Comment pourrait-il être impartial dans le processus de décision ? Comment pouvait-il dire oui ou non librement tout en préservant leur amitié ?

C’est là où le programme de renforcement de la gouvernance de l’IFES est intervenu en vue de les aider à clarifier les questions cruciales suivantes : quelle est la relation entre le conseil d’administration et le secrétaire général ? Comment devraient-ils gérer les conflits éventuels ? En quoi leurs rôles sont-ils différents ? Comment peuvent-ils travailler en collaboration pour l’avancement du ministère parmi les étudiants en Uruguay ?

Ces questions sont cruciales et elles doivent être abordées et clarifiées par chaque conseil d’administration et chaque secrétaire général d’un mouvement de l’IFES. Un conseil d’administration où règne l’harmonie engendre un mouvement étudiant en bonne santé. C’est là un enjeu très important.

Allez-vous prier pour l’équipe du programme de renforcement de la gouvernance ?

  • Priez pour les membres du conseil d’administration du CBUU ce weekend, durant leur programme de formation à la gouvernance dirigé par Carmen, l’une des membres de l’équipe du programme de renforcement de la gouvernance. Priez qu’ils soient équipés en vue de bien diriger, de prendre de sages décisions et de fortifier le mouvement national.
  • Priez pour les récents ou futurs programmes de formation au sein des mouvements du Niger, de la Lituanie, de la Colombie, du Gabon, de la RDC, d’Antigua-et-Barbuda, du Ghana, du Burundi et du Guatemala.
  • Priez pour les conseils d’administration et les membres qui les composent, qui suivent actuellement les cours en ligne du renforcement de la gouvernance.

Merci de prier avec nous !

Interagir avec l’université en tant qu’ambassadeurs du Christ

Vega Baja, une petite ville côtière du nord de Porto Rico, voit des milliers de ses habitants et de touristes s’agglutiner sur ses jolies plages chaque année. Certains s’y rendent pour la vie sauvage et le paysage, d’autres pour les sports aquatiques et la baignade. Mais le weekend dernier, 20 étudiants de l’ABU Porto Rico ont débarqué à Vega Baja pour une raison très différente : ils s’y sont rassemblés pour étudier la Bible.

Au cours de leur retraite annuelle, tenue dans une maison au bord de la mer, les étudiants ont utilisé le guide produit par l’IFES, La Parole au centre, pour se pencher sur les Écritures. Ils voulaient suivre la trace de Dieu dans la grande histoire révélée dans la Bible et voir comment cela coïncidait avec leur propre histoire dans le présent, et plus particulièrement comment cela était en lien avec leur implication dans la société.

Plusieurs des membres de ce groupe sont des activistes. Ils sont impliqués dans différents mouvements et organismes sur leur campus préoccupés d’enjeux politiques, environnementaux et des droits des individus. Au cours de cette retraite, les étudiants ont eu l’occasion de réfléchir à des questions de fond, en se demandant ce que signifie s’engager dans la réalité de la société en ayant une vision du monde chrétienne.

Prions ensemble pour eux :

  • Remerciez Dieu pour la communion fraternelle, l’enseignement et les excellentes discussions dont les étudiants ont pu faire l’expérience. Priez afin qu’ils continuent de sonder les Écritures tout au long de l’année qui vient.
  • Priez que les étudiants soient activement impliqués dans la vie et les associations universitaires sur leur campus en tant qu’ambassadeurs du Christ, caressant une vision du monde chrétienne.

Le rêve de Julio

Il y a cinq ans, Koinonia, le mouvement étudiant à Cuba, ne comptait que deux groupes. Aujourd’hui, il y en a 12 dans différentes provinces, avec plus de 400 étudiants impliqués. Il y a beaucoup de raisons de louer Dieu ! 

Toutefois, il y a également des défis à relever. De nombreux jeunes adultes quittent le pays après avoir obtenu leur diplôme pour jouir de meilleures opportunités et d’un meilleur salaire à l’étranger. Certains, par contre, choisissent de rester. Julio, le Secrétaire général, nous en dit davantage : 

« C’est vraiment encourageant de voir de jeunes professionnels chrétiens qui décident de demeurer à Cuba et de partager les luttes de notre peuple, tandis qu’ils servent le Seigneur dans leur profession. C’est là en partie notre mission de Koinonia : rendre les étudiants conscients de l’appel du Seigneur à le servir en tant que professionnels, quel que soit l’endroit où ils sont, et être une lumière pour Jésus. » 

Koinonia désire offrir un réel soutien aux diplômés et les équiper afin qu’ils continuent à vivre pour Jésus une fois leurs études terminées. Mais ils n’ont pas encore les ressources nécessaires pour investir dans un ministère parmi les diplômés : 

« Nous rêvons d’être en mesure d’avoir un camp pour les professionnels. Mais nous avons besoin de beaucoup de ressources et de travail pour y parvenir. » 

Priez avec nous afin que Dieu transforme ce rêve en réalité.  

  • Priez pour le personnel et les fonds nécessaires pour établir un ministère parmi les diplômés à Cuba.
  • Priez que plusieurs diplômés choisissent de demeurer à Cuba et de vivre pleinement comme des disciples de Jésus et agents de changement dans leur milieu de travail et dans la société. 

Merci de prier avec nous !