Apporter « une nouvelle essentielle pour toute l’existence » aux campus en Australie.

Que nous demande aujourd’hui le Dieu qui nous a sauvés à travers Jésus ? À quoi pouvons-nous réellement nous attendre en suivant Jésus, aujourd’hui et dans l’avenir ? Devons-nous nous attendre à influencer le monde, ou nous préparer à ce qu’il nous broie ?

Ce ne sont là que quelques-unes des questions présentées aux 1 800 étudiants qui se sont retrouvés à Canberra du 2 au 6 décembre 2017 pour la rencontre annuelle de formation nationale de l’AFES Australie (NTE). Cette année, le thème de l’événement était « une vie façonnée par l’Évangile : une nouvelle essentielle pour toute l’existence. »

Nous avons demandé à Ryan Gregory, un étudiant de l’université de Wollongong, de nous parler de sa première expérience avec la NTE.

Partager nos difficultés

Réunis de toute l’Australie et même de plus loin, il était bon de nous rappeler notre union en Christ : une union qui inclut les chrétiens de toutes les nations et de toutes les époques !

Les groupes de l’AFES et les chrétiens de manière plus générale, rencontrent de plus en plus d’opposition de la part de l’administration universitaire et des autres étudiants, dû à l’évolution générale de la société et à la sécularisation croissante. Il a été encourageant de rencontrer des étudiants d’autres universités, d’entendre parler des difficultés et des opportunités qu’ils rencontrent et d’apprendre les uns des autres. Il a également été encourageant d’entendre des témoignages des groupes de l’AFES qui se sont tournés vers Dieu dans la prière pour pouvoir relever des défis spécifiques, et de louer Dieu en le voyant à l’œuvre dans la vie des étudiants sur le campus.

J’ai assisté à une session animée par deux étudiants qui venaient d’une région d’Eurasie où la situation est difficile car il est illégal d’évangéliser en dehors d’une Église officielle. Malgré ces restrictions, ils ont donné des témoignages de personnes qui étaient venues à Jésus. Le fait d’entendre nos frères et sœurs d’Eurasie nous a aidés à mettre en perspective nos propres difficultés.

Mission pratique

À la fin du congrès, de nombreux groupes de l’AFES ont participé à des voyages missionnaires, en partenariat avec des Églises locales, et les ont aidées à faire de l’évangélisation. Dans le cadre de notre voyage missionnaire, nous nous sommes rendus dans une maison de retraite, nous avons organisé un barbecue pour des lycéens, recueilli des dons alimentaires pour une distribution, et invité des personnes pour des événements autour de Noël. Tout cela a été une excellente occasion de mettre immédiatement en pratique une bonne partie de ce que nous avions appris au cours des cinq jours précédents.

Jésus continue à transformer les vies

La NTE nous a rappelé de manière vitale que Dieu continue à se révéler à travers les Écritures et à travers son fils vivant, Jésus-Christ. Il est celui qui nous transforme à sa ressemblance. J’ai été encouragé à dépendre davantage de Dieu ; dans ma vie de prière, dans la façon de planifier mon avenir, et dans mon désir de partager l’Évangile avec les autres. J’ai été encouragé à prier davantage comme une expression de ma dépendance à Dieu.

La NTE a été une occasion incroyable d’apprendre de la parole de Dieu, en communion avec le peuple de Dieu. Priez que Dieu continue à faire son œuvre dans la vie des étudiants qui étaient présents, et qu’ils annoncent courageusement l’Évangile à leurs amis, à leur famille, et à leurs camarades de cours.

Merci de prier avec nous !

All Prayerline Stories