Rapport annuel

Bilan du ministère de l'ifes 2018-2019

Un mot de Daniel Bourdanné 

Chers amis et amies de l’IFES, 

Nous courons tous le risque de nous laisser déborder par des activités et de laisser notre vie spirituelle dépérir. L’une de nos priorités doit être de veiller sur notre cheminement avec le Seigneur. Je suis donc particulièrement reconnaissant pour notre initiative d’Interaction avec les Écritures. Cette équipe mondiale aide nos mouvements et nos membres du personnel à allier, dans leur étude de la Parole de Dieu, l’approfondissement des connaissances et l’approfondissement de l’amour pour le Seigneur, ce qui nous permet de devenir des messagers d’espérance. 

Je suis reconnaissant du fait que de nombreux membres du personnel ont pris du temps cette année pour faire une retraite et passer du temps en silence. C’est parfois une chose difficile à faire dans le monde trépidant qui est le nôtre, mais cet investissement nous rappelle que nous devons veiller à la profondeur de notre vie spirituelle, et nous approcher de Jésus pour étancher notre soif. Nous ne pouvons servir nos étudiants et nos mouvements si nous sommes une terre aride. Ma prière pour l’IFES est que nous continuions à nous inciter mutuellement à demeurer jour après jour dans le Seigneur Jésus et dans sa Parole.  

Cette dernière année, l’IFES a réalisé des avancées significatives sur le plan de la technologie pour que nous puissions rester connectés et nous soutenir mutuellement. Nous sommes une communauté présente dans plus de 170 pays : la technologie nous permet de dialoguer et de collaborer lorsque la communication en face à face n’est pas possible. Les programmes de formation en ligne, par exemple, permettent aux mouvements nationaux d’avoir accès d’un simple clic à des formations, des ressources et des possibilités de réseautage. Nous avons conçu des modules pour le Développement du soutien au niveau local, le Renforcement de la gouvernance et l’Interaction avec l’université qui nous permettent de renforcer le ministère de nos mouvements nationaux.  

Il a également été merveilleux de voir notre base de soutien s’élargir à travers le monde, particulièrement en Asie. Depuis un certain temps maintenant, l’IFES a entrepris d’investir davantage dans le développement de partenariats avec des individus et des Églises dans cette région du monde, et nous louons Dieu pour les progrès que nous avons constatés cette année. Nous sommes très reconnaissants pour les contributions financières et le soutien dans la prière de nouveaux partenaires en Asie, et de la part de tous ceux qui soutiennent le ministère de l’IFES dans le monde. Nous ne pourrions pas faire ce que nous faisons sans vous.  

C’est grâce aux partenariats que l’IFES peut vivre sa vision glorieuse qui consiste à renforcer les mouvements nationaux, à former des leaders étudiants engagés, à démarrer de nouveaux groupes sur les campus, et à atteindre des étudiants avec la bonne nouvelle transformatrice de Jésus-Christ.  

Ce fut pour moi une immense joie d’être témoin de la réalisation de cette vision au cours de ma vie, et plus particulièrement au cours des 12 dernières années où j’ai eu le privilège de diriger notre Union. Je crois que le meilleur est encore à venir, car Dieu continue à conduire l’IFES vers de nouvelles opportunités de ministère.  

Puissiez-vous être encouragés en lisant les témoignages suivants, tout comme je le suis, sachant que ce n’est qu’un petit aperçu de la façon dont Dieu est à l’œuvre au sein des mouvements étudiants de l’IFES et à travers eux.  

Votre frère en Christ,  


Daniel Bourdanné
Secrétaire général de l’IFES (2007-2019)

Vision et mission

Notre vision est de voir des étudiants formés en communautés de disciples, transformés par l’évangile et ayant un impact sur l’université, l’Église et la société pour la gloire de Christ. 

Assemblée mondiale 2019

Coup d’œil dans le rétroviseur

Pour beaucoup, le clou de l’Assemblée mondiale a été d’avoir la chance d’entendre de quelle façon Dieu a œuvré dans les universités. Nous nous sommes réjouis de voir 13 mouvements s’affilier à l’IFES, tous porteurs d’un témoignage de la fidélité de Dieu et de sa provision dans les moments difficiles. 

Nous avons également jeté un regard en arrière et avons exprimé notre reconnaissance pour le ministère fidèle et fructueux de Daniel Bourdanné, qui a été notre Secrétaire général de 2007 à 2019.  

« Étudiants, diplômés et membres du personnel de l’IFES porteurs de cette torche : Allez ! Apportez le message d’espérance aux universités du monde entier. »

Gideon Para-Mallam, Assemblée mondiale 2019  
À l’Assemblée mondiale, les étudiants et les équipiers du monde entier sont encouragés à annoncer courageusement un message d’espérance, en paroles et en actes, à notre monde en souffrance.  

Perspectives

L’Assemblée mondiale a donné l’occasion à notre Union d’envisager l’avenir dans la prière. À la lumière du climat spirituel actuel dans le monde, nous avons discuté de nos priorités stratégiques et pris des décisions pour la saison à venir du ministère de l’IFES. Lors des réunions et des repas, les délégués ont pu apprendre les uns des autres. Nous avons partagé nos idées et réfléchi ensemble à la façon dont nos méthodes de ministère pourraient être adaptées ou nuancées pour pouvoir atteindre plus efficacement les étudiants de cette génération, dans différents contextes. 

En cette période de transition, pour notre monde et au sein de notre organisation, l’Assemblée mondiale nous a rappelé que notre appel, lui, ne change pas : être des messagers d’espérance à l’université. Lors des sessions plénières, nous avons réfléchi à l’histoire des disciples sur la route d’Emmaüs qui ont rencontré le Christ ressuscité et qui sont revenus à Jérusalem transformés. Leur histoire est devenue la nôtre, alors que nous aussi avons rencontré Jésus ressuscité à travers sa Parole, et sommes retournés, transformés et équipés, dans nos 170 pays respectifs, en tant que messagers d’espérance. 

« Je voudrais apporter l’espérance transformatrice de Jésus sur les campus individualistes et séculiers du Canada. Je voudrais inspirer mon mouvement avec une proclamation courageuse de la vérité, avec une vie de prière plus profonde et avec des actions compatissantes pour ceux qui sont dans le besoin. »

Hannah, étudiante membre d’Inter-Varsity Canada  

Initiatives mondiales

Défricher de nouveaux territoires

L’initiative Défricher de nouveaux territoires de l’IFES a pour objectif de former les mouvements nationaux et de les doter des ressources dont ils ont besoin pour entreprendre un travail pionnier. L’objectif est de voir 100 nouveaux groupes étudiants locaux et durables établis d’ici à 2020 partout dans le monde, dans des villes et sur des campus qui n’ont pas encore été atteints. Depuis que l’initiative a été lancée en mai 2018, l’IFES a accordé 403 subventions pour aider les mouvements nationaux à démarrer de nouveaux groupes dans 60 pays  du monde.

Ce programme permet aux mouvements de se rendre sur des campus non atteints, pour organiser des campagnes d’évangélisation, former les étudiants et en faire des disciples, et produire des supports d’étude biblique. Un peu partout, nous avons vu ces subventions stratégiques de démarrage catalyser les efforts des mouvements nationaux, qui n’avaient besoin que de petits investissements pour libérer un grand potentiel de croissance.  

Il a été passionnant de voir les mouvements collaborer dans leurs efforts pour démarrer de nouveaux groupes. Par exemple, les GBU Espagne soutiennent actuellement le lancement d’un nouveau mouvement de l’IFES en Guinée équatoriale ; et l’ABUA Argentine et le GBUCH Chili travaillent ensemble pour atteindre les campus dans le sud de la Patagonie. 

Des centaines d’étudiants et d’équipiers ont été mobilisés pour démarrer des groupes étudiants dans de nouveaux endroits grâce à l’initiative Défricher de nouveaux territoires. 

Prier ensemble lors de la Journée mondiale de l’étudiant de l’IFES

La Journée mondiale de l’étudiant est une journée annuelle qui unit notre mouvement international pour célébrer tout ce que Dieu accomplit à travers l’IFES, et prier pour les étudiants dans le monde.  

Lors de la Journée mondiale de l’étudiant 2018, 148 pays se sont unis pour prier que Dieu fasse des choses nouvelles au sein de cette génération d’étudiants. Au moins 480 réunions de prière ont été organisées, dont plusieurs lors desquelles les groupes étudiants ont prévu une rencontre en ligne avec des groupes dans d’autres pays. Joshua, étudiant international en médecine de Singapour, a participé à l’une de ces réunions :  

« Je me trouvais dans une pièce avec des étudiants de Russie, du Brésil, de Taïwan, de Colombie, de Grande-Bretagne et de Singapour. Chaque heure, nous skypions avec un groupe d’un autre pays : Philippines, Népal, Lituanie, Canada, Israël et Mongolie. Nous avons pris connaissance des difficultés des étudiants à travers le monde et du travail qui se fait sur le champ de la moisson. Les prières fusaient, dans différentes langues, à travers différents fuseaux horaires. C’était comme un avant-goût du ciel. » 

Établir des partenariats locaux 

Le programme de Développement du soutien au niveau local (DSL) forme les mouvements nationaux et les dote des compétences dont ils ont besoin pour pouvoir développer un soutien durable par l’intermédiaire de partenariats locaux. L’équipe de DSL travaille désormais dans 62 pays à travers sept régions. Dix-sept champions régionaux apportent leur aide au niveau de la formation et de la mise en œuvre, ce qui a permis aux régions de s’approprier le programme. Les mouvements nationaux demandent de plus en plus d’être formés, et des ressources, pour savoir comment investir dans le développement de partenariats locaux. Les modules de DSL sont désormais disponibles sous forme de cours en ligne, ce qui permet à un plus grand nombre de mouvements d’accéder à la formation et à l’accompagnement.  

Il est merveilleux d’entendre parler de l’impact à long terme du programme de DSL. Des diplômés du GBU de la République démocratique du Congo ont réussi à lever 6 000 $ en deux mois, ce qui a permis au Secrétaire général de demeurer plus longtemps en poste. Le SLEFES Sierra Leone compte maintenant 15 diplômés ou équipiers bénévoles, tous soutenus localement. L’ISCCF Saint-Vincent a levé 1 000 $, quelques jours seulement après la formation reçue – plus que le montant total des six mois précédents ! Les GBUR Rwanda ont vu leur revenu annuel doubler en établissant de nouveaux partenariats avec des anciens élèves et des Églises locales. 

Établir des fondements solides 

Le programme de Renforcement de la gouvernance aide les conseils nationaux d’administration à adopter de bonnes pratiques en matière de gouvernance au sein de chaque mouvement. ESWAFES eSwatini était l’un des mouvements qui ont bénéficié de la formation initiale de Renforcement de la gouvernance en 2019. Le Secrétaire général Mukululi nous en parle :  

« La formation récente qu’a suivi le conseil d’administration nous a placés sur une bonne trajectoire, et nous faisons confiance à Dieu pour l’avenir. Le conseil d’administration étant nouveau, la formation nous a aidés à clarifier son rôle en matière de soutien, de facilitation et de protection du mouvement national. »  

Au cours de la dernière année, quatre autres mouvements nationaux ont entrepris la formation initiale et 17 d’entre eux ont reçu des visites de suivi, ce qui représente en tout dix des régions de l’IFES. Un module de formation à la gouvernance en ligne a depuis été développé, améliorant l’accès aux supports et offrant davantage d’opportunités d’interaction entre les mouvements nationaux. À ce jour, plus de 126 mouvements ont été formés, et suite à cela, nous avons constaté moins de conflit internes et un taux de rotation du personnel moins élevé, ainsi qu’une meilleure capacité en matière d’évangélisation.  

Un nouveau programme d’encadrement a récemment été lancé. Le but du programme est d’investir plus intentionnellement et stratégiquement dans certains conseils d’administration sélectionnés afin d’inspirer un processus permanent et naturel de croissance en matière de bonne gouvernance à travers les régions de l’IFES. Les premières visites d’encadrement ont déjà eu lieu en Uruguay, au Gabon, au Burundi et au Salvador, et elles ont été accueillies avec enthousiasme.  

 Les équipes régionales de l’IFES et le personnel des ministères internationaux accompagnent et soutiennent les responsables des mouvements nationaux pour que leurs ministères prospèrent.  

Comprendre l’impact du ministère

Le programme Impact du ministère vise à aider les mouvements nationaux de l’IFES à mesurer l’impact et l’efficacité de leurs ministères en vue de soutenir et développer le travail parmi les étudiants sur les campus du monde entier.  

Deux initiatives ont été lancées l’année dernière : la formation en ligne « Apprentissage par l’évaluation », et l’outil d’évaluation de l’impact du ministère. Jusqu’ici, au total 265 étudiants de 86 pays à travers 11 régions ont participé à cette formation, et 75 mouvements ont bénéficié de l’outil d’évaluation.  

« C’est un outil qui vous aidera à examiner avec grâce où vous en êtes, à vous réjouir des bonnes choses, tout en vous permettant de comprendre comment vous pouvez évoluer. Il sera vraiment très utile à votre mouvement national. » 

Flemlyn Ragobeer, Secrétaire générale de l’IS/IVCF Guyane 

Les données recueillies par le biais du programme Impact du ministère nous permettent d’améliorer notre capacité à assurer un suivi des indicateurs clés tels que la participation des étudiants, l’activité en matière d’évangélisation, les revenus et les dépenses, le taux de rotation du personnel, et le soin des membres du personnel. À mesure que nous analysons ces indicateurs au fil du temps, nous pourrons évaluer plus précisément les besoins au sein de notre Union et des domaines de ministère spécifiques, ce qui nous aidera à prendre des décisions plus éclairées. 

Investir dans les leaders mondiaux 

L’initiative mondiale pour le leadership est un programme de dix-huit mois qui offre des opportunités de perfectionnement aux jeunes leaders de l’IFES. L’objectif à long terme est de constituer un groupe de responsables au sein de l’IFES qui disposent de toutes les compétences nécessaires pour pouvoir être nommés à l’échelle régionale ou mondiale, efficaces pour diriger des équipes multiculturelles et engagés à collaborer au sein de notre communauté internationale. 

Un des participants nous fait part de ses réflexions sur le programme : 

« Ce n’était pas une expérience d’apprentissage abstraite, mais une approche très pratique permettant de comprendre comment être de meilleurs leaders dans nos communautés chrétiennes. J’ai beaucoup apprécié travailler avec un groupe de personnes très diverses, découvrir différents contextes et cultures dans lesquels vivent les chrétiens, et voir comment les mouvements se sont adaptés à ces différents contextes. » 

Nous avons déjà vu des participants de la première cohorte accéder à de nouvelles responsabilités internationales. Plusieurs contribuent aujourd’hui à soutenir et à former les mouvements de leur région ; d’autres participent à la planification et la coordination de vastes rencontres internationales telles que l’Assemblée mondiale et le Congrès d’évangélisation étudiant de l’IFES Europe 2019. 

La deuxième cohorte de 21 participants, qui représentent chacun les 11 régions de l’IFES, est en cours. 

États financiers 

Pour concrétiser la vision de l’IFES, nous continuons à investir dans les équipes régionales de l’IFES et les programmes de ministères internationaux qui renforcent et servent le ministère étudiant partout dans le monde. Nous aidons les mouvements nationaux à développer le ministère étudiant dans de nouvelles villes et universités, à interagir plus profondément avec les Écritures, à augmenter le soutien financier au niveau local, à améliorer les pratiques en matière de gouvernance, et à prendre des décisions plus éclairées pour un ministère influent. Les services administratifs de l’IFES continuent à fournir un soutien de qualité à nos programmes stratégiques à l’échelle mondiale et régionale, et à aider bon nombre de nos 170 mouvements nationaux à améliorer globalement leur efficacité et leur efficience. Une portion importante des revenus des programmes de l’IFES arrivent à la fin de notre exercice budgétaire et sont mis de côté pour les projets de l’année suivante. 

Ce bilan financier reflète nos opérations communes basées sur les états financiers consolidés vérifiés de l’IFES UK et de l’IFES USA, et les états financiers indépendamment examinés de l’IFES Suisse. L’analyse des dépenses des ministères présentée ici est classée par catégorie en tenant compte de notre audience internationale. Les états financiers de chacune des trois entités de l’IFES basées au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Suisse sont disponibles sur demande. 

L’IFES/USA est membre accrédité du Conseil Évangélique pour la Responsabilité Financière, et un partenaire reconnu du GuideStar Exchange (première source d’informations à but non lucratif). Au Royaume-Uni, l’IFES est enregistrée auprès de l’organisme de réglementation des collectes de fonds. 

Autres rapports 

Votre partenariat 

Avec votre partenariat, nous pouvons atteindre plus d’étudiants ensemble que nous ne le pourrions seuls. Imaginez un monde dans lequel chaque étudiant universitaire a la possibilité d’entendre l’Évangile. Grâce à des partenaires comme vous, nous nous approchons de la réalisation de cette vision commune. 

Dieu est déjà à l’œuvre dans les universités du monde, et il nous invite tous à participer à son œuvre. Merci pour le rôle que vous jouez dans cette vision d’atteindre davantage d’étudiants avec l’Évangile ! 

  • Pray

    Prier

    Inscrivez-vous pour lire les témoignages des mouvements de l’IFES dans le monde et prier pour eux.

  • Rejoignez-nous

    Trouvez le mouvement national de votre pays et contactez-le pour vous impliquer.

  • Donner

    Donnez pour soutenir l’IFES dès aujourd’hui et ayez un impact mondial au sein des universités du monde entier.