Une nouvelle Secrétaire régionale pour l’Asie du Sud : apprendre à connaître Savitrhi

Nov 03
Posté par Penny Vinden (03 Nov 2016)

Nous sommes très heureux de vous annoncer que Savithri Sumanthiran a été nommée Secrétaire régionale pour l’Asie du Sud. Nous avons parlé avec elle de son enfance, de la manière dont elle a connu l’IFES et de son temps en tant que Secrétaire générale du FOCUS Sri Lanka. C’était passionnant ! Voici quelques moments forts de notre conversation afin que vous puissiez la connaître également.

Je suis née dans une famille chrétienne. Ma grand-mère, qui était chrétienne, est décédée très jeune à 54 ans et donc ma mère a établi sa famille dans la maison de son père. C’est là que j’ai passé mon enfance.

Mon grand-père était hindou, mais comme tous les bons hindous, ce qui importait pour lui, c’était d’avoir un bon caractère. Tous ses enfants ont été élevés dans la foi de sa femme.

Lorsque j’étais enfant, j’étais malade et j’ai reçu la prière. C’est la première chose qui a déclenché une foi personnelle. Ma réaction à cette expérience était de mémoriser la liturgie anglicane !

Les années suivantes, j’ai pratiqué ce que j’appelle une foi nominale engagée jusqu’à l’âge de 15 ans. Je suis devenue chrétienne pour moi-même dans un groupe de jeunes méthodistes.

Lorsque j’avais sept ans, l’insurrection des étudiants de 1971 a eu lieu. Il y avait quelques étudiants de l’université qui ont emménagé dans notre maison. Et chaque fois que quelqu’un frappait à la porte, nous nous demandions si l’armée était venue pour eux. C’était un des premiers exemples de la vie au milieu de tensions.

Lorsque j’ai eu 19 ans, il y a eu les émeutes ethniques. Le jour du début des émeutes, nous avons escaladé le mur de derrière et avons trouvé refuge dans la maison d’un voisin. Notre maison a été sérieusement endommagée et pillée. En tant que Tamouls, nous étions du mauvais côté de la division ethnique.

Ces émeutes pour la communauté tamoule de ma génération sont devenus un jalon de nos vies pour beaucoup d’entre nous. Nous pensions à nos vies avant et après 1983. J’avais tout juste terminé mon baccalauréat et j’ai commencé le CIMA – une qualification en comptabilité professionnelle gérée par les Britanniques. Je me suis donnée à fond dans cette formation mais j’ai dû la terminer en Angleterre à cause de la situation politique du pays. Je ne suis donc jamais allée à l’université !

Un mois après mon retour du Sri Lanka, un de mes amis a dit : « Je vais à un camp de diplômés. Est-ce que tu veux venir ? »

Je pense que c’était Vinoth Ramachandra (Secrétaire de l’IFES pour le Dialogue et l’Engagement social) qui enseignait et ça m’a fait tilt. Je savais que j’avais trouvé le groupe de gens qui faisait sens en tant que communauté de foi parce qu’ils essayaient de faire le lien entre leur foi et tous les domaines de la vie, et avec leur intelligence. C’était la première fois que je rencontrais des gens comme ça.

On m’a présenté le FOCUS Sri Lanka ! L’enseignement qui lie la foi au caractère, au style de vie et au travail, les conversations étaient des moments où nous avons mis en application ce que nous avions découvert. Et ces jeunes diplômés savaient comment rire !

Plus tard, je suis devenue Secrétaire générale du FOCUS. J’ai pensé à ce temps comme à un temps pour bâtir des ponts et un temps pour donner la confiance à l’équipe. J’ai eu le sentiment que mon rôle, c’était de contribuer au sens de la communauté dans le FOCUS entre la première génération de diplômés, les plus jeunes diplômés et les étudiants

Quelle est ma vision en tant que Secrétaire régionale ? Je ne suis pas sûre ! Pour le FOCUS, j’avais une vision. En tant que Secrétaire régionale, c’est encore une feuille blanche. Il y a quelques défis. Je suis une femme dans un monde dominé  par les hommes. Je viens du FOCUS, qui est un petit mouvement en comparaison aux autres ministères établis dans la région.

Mais le fait d’avoir été Secrétaire générale du FOCUS m’aidera. J’ai rencontré les autres secrétaires généraux avant. Ils m’ont apporté leur soutien tout au long des années où j’étais Secrétaire générale du FOCUS et m’ont fait part de leur soutien ces mois depuis ma nomination.

Je suis très prudente généralement. Je ne suis pas aventurière. J’ai des conversations avec moi-même dans ma tête ! Généralement, je suis du genre à poser la question « qu’est-ce que tu vas apporter à ce travail » et l’autre partie de ma personne répond « dans ta faiblesse, la force de Dieu viendra. » Donc, bien qu’une grande partie de moi soit dans l’appréhension concernant ce nouveau rôle, une petite partie de moi est impatiente de faire l’expérience de ce que Dieu va faire !

Merci de prier pour Savithri alors qu’elle apprend à connaître la région et ses besoins dans les mois à venir. Priez que Dieu lui accorde la sagesse alors qu’elle cherche à unir et faire croître les mouvements de l’IFES en Asie du Sud. Savithri est mariée et a trois enfants, deux d’entre eux sont à l’université et l’un est encore à l’école. Merci de prier également pour sa famille.

Location: 

Share

About Penny Vinden

Penny is a former member of the IFES Global Communications team.

Publications

Prayerline : Un aperçu hebdomadaire du monde de l’IFES pour alimenter vos prières.
Abonnez-vous

Conexión : Des conversations mondiales sur la foi, les études, le leadership et la mission dans notre magazine en ligne.
Commencez la lecture / Abonnez-vous

Parole et Monde : Conversations théologiques sur le monde dans lequel les étudiants vivent.
Commencez la lecture / Abonnez-vous

En savoir plus